TALESTRI, REINE DES AMAZONES

2021
du 13.09.2021 au 30.09.2021
Catégorie : Opéra
Genre : Opéra
Durée : 3 jours
Lieu : CDBM
Lumière
Talestri, Reine des Amazones met en scène la guerre entre les hommes et les femmes, chez les Amazones qui ont juré la mort des hommes après avoir subi leurs vicissitudes, jusqu’à ce que l’amour s’en mêle, au coeur même de leur Reine, et que la vertu et le courage du prince scythe et de son compagnon ne les incitent à changer leurs lois…
Ce personnage de Talestri, reine rationnelle et bienveillante, pourrait ressembler beaucoup à Marie-Antoinette de Bavière. Le livret est original et audacieux car les compositrices étaient habituellement restreintes au répertoire « décent » mais niais des pastorelles, d’autant plus que c’est la compositrice elle-même qui prit la plume (et offrit son livret aussi au compositeur Ferrandini qui en tira un autre opéra).

Dans les opéras des 17e et 18e siècles sur le sujet des amazones, écrit par des hommes, ces guerrières sont toujours vues du point de vue masculin comme des ennemies à conquérir ou à abattre, qui perdent leur pouvoir en se mariant. Ici, Maria-Antonia Walpurgis, qui travailla avec son mari sur des réformes politiques, nous montre l’opéra du point de vue des femmes, surtout de Talestri, qui s’affirme comme reine et ne perd pas son pouvoir en se mariant après avoir aboli les lois extrêmes de son royaume pour parvenir à la réconciliation des deux peuples ennemis.
La musique, qui signe la bascule entre le baroque et le classique, a une vivacité et un sens dramatique remarquable, avec de nombreux récits accompagnés par l’orchestre et des airs poignants.

Mettre en avant les femmes créatrices, est un projet que porte l’Arcal – compagnie lyrique nationale – depuis 2011.

Après une longue recherche parmi plus de soixante oeuvres des 17e et 18e siècles à travers l’Europe, l’Arcal, en résidence au Cdbm, propose aujourd’hui de découvrir pour la première fois en France un opéra d’une compositrice du 18e siècle, Maria-Antonia Walpurgis : Née princesse de Bavière en 1724 à Munich, elle vécut avec son mari Frédéric IV, prince électeur de Saxe, à Dresde. A son veuvage, elle fut corégente de Saxe pendant la minorité de son fils (1763-1768). Mais à côté de ce rôle politique, elle n’en fut pas moins une musicienne accomplie : élève de Hasse et Porpora, elle fut aussi chanteuse, claveciniste, compositrice et membre de l’Académie Arcadie de Rome, tenue en grande estime pour ses talents musicaux – elle écrivit texte et musique de cet opéra qu’elle signa de son pseudonyme arcadien et qui fut représenté en 1763 à Dresde.

Contrairement à de nombreuses consœurs féminines dont on a perdu trace des partitions, les siennes ont été conservées et révèlent un grand sens musical et dramatique.

L'AFFICHE

;
;

DIVERS

Les photos
Les photos
Les photos

L'EQUIPE

RICHARD Elizabeth : Lumière 
;

ELIZABETH RICHARD

Née le 29 Février 1980
Nationalité Française
Titulaire du permis B
Véhiculée

Equipée d’une unité de tournage 4K

Représentée par l’agence My Agency
Mylène JACK-ROCH
Tél. +33 6 37 57 82 46
mylenejr1@gmail.com